AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Contexte +1] Mission de rang A, Kubira Fûko

Aller en bas 
AuteurMessage
Kubira Fûko
Ninja légendaire de Kiri
Ninja légendaire de Kiri
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Affinités : Suiton, Fûton, Hyôton
Modus Operanti:

MessageSujet: [Contexte +1] Mission de rang A, Kubira Fûko   Dim 12 Mai - 15:29

Alors que je comptais me présenter au bureau du Mizukage pour faire part de mon rapport de mission je fus interpeller par une jeune demoiselle surement la secrétaire... Cependant je n'étais pas du tout en position de l'écouter attentivement, j'étais... disons... perdu dans mes pensées et puis un peu dans son décolleter plongeant, enfin un peu beaucoup avouons le... Donc je repensais à cette mission, peut être que cette vue me récompensait de la déprime qu'elle m'avait procurée...
Mission assez banal dans l'ensemble d'ailleurs: surveiller des Gamins, euh Genins qui ramassent les poubelles et autres déchets disséminés sur à peu près 12 kilomètres de plage. Disons qu'a part avoir rigoler d'eux après avoir été la cible des excréments des mouettes, la vengeance a frapper et les goélands se sont mis à me viser...
Finalement je n'aurais pas dû me proposer à devenir chef d'équipe, former des ninjas...; N'importe quoi!! Chasser les copains c'était bien plus enrichissant, non sur le plan humain mais d'un point de vue technique on s'ennuie beaucoup moins et Nuibari a tout de même besoin de se nourrir.
Rah puis il faut dire que cette prison est magnifique, on a l'impression d'être dans un aquarium volant... J'aime y emmener les copains, faire un petit scrabble avant de les enfermés... Fort sympathique.

" ... Donc vous irez à la prison on vous y attend tentez de ne pas trainer!"

Perturbé par sa poitrine je percutais qu'elle c'était en fait complètement insérer dans ma tête. Je ne pouvais m'en défaire. Elle savait à quoi je pensais... C'est le moment:

"Dites moi, vous faites quelque chose ce soir, on pourrait se retrouver quelque part, se balader aux quais, une petite glace et ..."

"Kubira! Réveillez vous!!! Je vous confie une mission des plus importantes et vous voulez m'inviter pour un soir, je ne suis pas une fille facile allez vous en et prenez ce rapport sale pervers!"

En un claquement de doigt je la voyais disparaitre mais ces formes dorsales me laissais le sourire au coin des lèvres.

*Ah elle a du caractère, j'aime ça chez une femme, bon qu'est ce que cette merde me dit vivement qu'on en finisse et que je puisse revoir cette jeune femme pour lui montrer mes douces qualités de séduit...*

Une bourrasque de vent me percuta de plein fois alors que je lisais ce fichu rapport tout en sortant du bâtiment. C'est a ce moment là que je compris, ou plutôt que je me rappela qu'en fait aujourd'hui, il faisait un temps de chien, pluie, vent, presque un hiver avant l'heure...

Le rapport venait de s'envoler et je ne savais pas du tout quoi faire... Mon cerveau se mit à réfléchir indépendamment de ma volonté et forte heureusement je prononça de manière automatique quelques mots clés que j'avais pu entendre: "Mission importante, prison, tentez, trainer..." Je le savais, j'ai tout mes chances, "grosse poitrine, muscles fessiers bien développés" NON! J'ai demander ce que j'ai entendus pas ce que j'ai vu...

Après un instant de réflexion tout en étant sous la pluie, il fallait que je me sèche les cheveux parce que la je ressemblais à un jeune métalleux comatant sur place. Mais finalement je retournais à l'intérieur pour prendre le temps de finir d'établir un plan pour savoir l'objectif attendu de ma mission. Il ne fallait surtout pas retourner voir la demoiselle sinon mes chances diminueraient de façon conséquentes, je suis sur la bonne voie alors autant tout donner pour réussir.

* Il faudrait que je change d'idée pour l'invitation, du coup la glace sur les quais c'est un peu râper avec ce temps...*

"Salut Kubi! Alors en congé aujourd'hui, tu n'a pas de génin à surveiller?"

Deux oinins passaient à ce moment et de manière automatique je rétorqua à son humour qui n'a d'égale que la taille d'une goutte d'eau qui coulait sur mon masque.

"Ah Salut, dis tu ne connaitrais pas un bon resto à me conseiller?

Après les voir continuer leur routes sans ne m'adresser un mot je compris mon erreur. Les chasseurs de déserteurs n'ont pas de vies, ils ne mangent pas au restaurant, que des boites entre deux missions ou entre deux arbres en missions quand il est autoriser de faire un feu, sinon on mange froid... Alalala, que de souvenir...

Puis l'illumination vint: Mission importante, vite, ne pas trainer (et non pas: «je suis une trainée...)

*Bon au pire j'aviserai sur place...*

Après une course folle qui consistait à éviter d’être mouiller j’arrivais au niveau des arbres et je cherchais l’ascenseur... Mais je me souvins que j’étais un ninja et que marcher sur des arbres à la vertical je savais le faire bien avant de savoir marcher à l’horizontale. (Phoque la logique)

J’arrivais enfin au niveau de la prison et je constatais l’étendu des dégâts. Il n’y avait plus de gardes à l’entrée... et je voyais quelques ninjas arriver à mes cotés, me demandant quelles étaient les instructions... J’étais dans une sacrée galère.

« Ils sont regroupés au niveau du 3 ème étage il semblerait... Ce qui veut dire que dans 3 étages ils seront ici et pourront facilement s’évader. Ils ont réussis à contourner les gardes et les 4 et 5 èmes étages semblent être occupés par les gardes justement... Mais au niveau des cellules. Alors on fait quoi?! »

« Vous êtes sérieux vous voulez que je fasse équipes avec vous?! Surveillez plutôt les environs et mettez en place des équipes ninjas en place sur un périmètre de 2km autour de la prison. Et faites exactement ce que je dis parce que sinon vous allez me concentrez des ninjas 2km plus loin et que dans une seule direction. Alors je vais t’expliquer clairement:
Ninjas sur un périmètre de 2km dans toutes les directions, partout, autour, partout partout!! Comprendre? Et tu m’amène pas des boulets dans ton genre.
Allez bouge de là et laisse moi bosser sale imbécile... »

«Oui... Oui... pardon Chef...»

« Ah et au faite qui s’échappe? Ils sont combien? Parce qu’a la limite je m’en fou de leur localisation ils devront dans tout les cas passer par ici il n’y pas d'échappatoire possible sur les étages supérieurs, enfin si ça n’a pas changer depuis le temps...»

«Euh je ne sais pas il faut voir ça avec quelqu’un d’autre...»

« Okay bon amène moi vite quelqu’un d’autre qui SAIT ! Et va t’en je ne veux plus te voir!»

« Donc en fait ils ont enfermés des gardes... Et ils tentent de s’échapper... J’aurais peut être du écouter, je vais devoir tout faire sur le tas... pas de temps pour analyser les situations, et puis c’quoi ces blaireaux?! »

« Euh chef, vous pensez un peu fort je crois... Enfin bref je vous apporte les infos et je pense pas qu’il soit nécessaire de mobiliser autant de ninjas avant d’avoir clairement analyser la situation. »

« Tu me mobilises autant de ninjas possible, si on ne sait pas clairement qui sont les détenus qui tente de s'échapper, il vaut mieux prendre ces précautions.»

« Mais nous n’avons pas les effectifs nécessaires pour...»

« Alors j’espère que tu a ce qu’il faut dans le pantalon! »

Bon ok c’était régler. Des blaireaux, pas de gardes utilisables sont la main, quatre chuunins dont l’un a du reussir son examen en jouant à la loterie.
La seule solution qui me vint à l’idée c’était donc d’aller leur faire directement face en mettant en place le plus de pièges possible en place sur la route... Mais bon avec une équipe comme ça il faudra peut être éviter d’en mettre trop ils pourraient tomber dedans et le plan sera complètement foiré...

*Bon bah on fonce dans le tas je vois pas d’autres solutions...*

Je pointais du doigts deux d’entres eux, dont le débile:

« Bon écoutez vous restez la j’ai peur que vous fassiez n’importe quoi, mettez des pièges en place. »

Je leur expliquait les endroits spécifiques où ils devraient les placer tout en indiquant aux deux autres de bien reconnaitre l’endroit pour ne pas tomber dedans à la descente...
Ensuite j’ordonna les mêmes consignes pour le premier étage.

Je me retrouvais donc seule au deuxième étage, attendant sagement leur arrivée. Qu’allais je bien pouvoir trouver... Enfin qui serait plus exacte. Je n’avais placer aucun pièges mais j’avais une autre idée en tête quitte à s’amuser autant le faire à l’impro!!

«Suiton, Mizu Bunshin no Jutsu !! »

J’envoyais le clone de manière discrète à leur rencontre ainsi je pourrais obtenir les informations.
Mon clone ne fut pas long feu... (BLAGUE ... *sort) Il eu juste le temps de voir combien ils étaient. C’était de l’infanterie lourde qui allait me rencontrer... Bon il y avait pas mal de larbins qui semblaient être là uniquement pour faire bouclier mais 3 d’entre eux semblaient vraiment dangereux. Si c’est bien ceux que je crois j’espère que les équipes ninjas ont été déployez sinon...

Je vis une table et une chaise, qui sert en fait de bureau pour les gardes... Je n’hésita pas une seconde, je déplaçais le tout pour faire face à l’escalier et ainsi les attendre de pied ferme.

« Ah ah! Regardez ils ont fait une barricade ici!! Mortel.. ces imbéciles comme si une table pourra nous arrêter...»

J’avais reconnu sa voix c’était Dave Igayrhô. Et il ne tardait pas à me reconnaitre également... J’étais sur la chaise, derrière le bureau mais bon sa vue n’est pas très précise, un avantage pour moi.

« Oh Oh ! Qui vois je? »

« - Profond soupire - Salutations les tarlouzes, votre désir vous entraine à sortir de la prison? C’est vrai qu’au bout d’un moment ça devient lassant... Je ne sais vraiment pas comment font les personnes mariés dans ce monde... La diversité c’est ce qui renforce notre espèce non?! »

Je voyais désormais bien le nombre de détenus... En fait ils étaient 3 les autres n’étaient que des gardes prit en otages, enfin quand on les connais on sait très bien qu’ils sont du genre à travailler seul et n’aime guère les nouvelles têtes... Pourtant bien des détenus présent ici et qui faisait un vacarme fou à taper contre les grilles auraient rêvés de s’enfuir...

« Kubira... Tient tient, j’aurais cru que tu nous attaquerais de suite, de façon discrète et sanglante mais tu ... Qu’est ce que tu fous devant une table avec ce bout de papier?»

« Au bah tu vois j’écris mon testament, puis j’ai 4 blaireaux avec moi, enfin là tu les vois pas, mais il faut quand même que je leur donne des consigne donc la tu vois je leur transmet mes instructions! »

Je pliais le morceau de papier en forme d’avion puis le lança en direction de l’escalier qui donnait au premier étage... Cependant il n’arriva pas très très loin étant donner qu’il changea de direction pour finir au pieds de Dave, donc de l’escalier opposer...
Il se pencha (non ils sont en lignes toute façon je censure si jamais) et ramassa le morceau de papier et se m’y à lire:

« Vous pouvez faire un vote et me dire lequel de ces restaurants vous préférez, au niveau des décos, puis le gout des plats aussi bien sur... la convivialité, l’intimité... etc. Enfin les caractères de bases qui définissent un bon resto! Merci bien, et au faite vous pouvez partir et enlevez les pièges j’ai pas envie de me les prendre. OUI j’ai oublier où vous les avez placer. Fin faut dire vu les pièges bidons que vous avez mis toute façon je risque rien mais...»

D’un claquement de doigt il fit bruler le morceau de papier et la tristesse se répandait sur mon visage mais le masque masquait (normal) mes émotions ne laissant rien à la merci de mon adversaire (et surtout pas mon... )

« Comme c’est touchant, tu nous sous estimes à ce que je vois? Dis moi tu tentes toujours de séduire une femme, au restaurant? Ah ah! Magnifique! Tu ne vaux rien, t’es un assassin, aucune femme ne veut de toi.»

« Oh bah je tente tu sais! Disons que j’ai pas envie de finir comme vous, l’idée de soulager mes pulsions avec des hommes, que je violerais et que je tuerai par la suite non merci... Sinon vous comptez faire quoi une fois dehors?»

« La vengeance me ronge depuis que je pourris dans ces cellules...»

« Attend laisse moi deviner! Tu veux tuer ton ex petit ami, celui qui c’est mariée avec la petite poissonnière? Faut dire que sans lui j’aurais peut être ma chance avec cette ...»

« Et bien voila, on s’entend toujours tout les deux Kubira.»

« Non non on est pas fait l’un pour l’autre... T’excite pas je vois la lueur dans tes yeux mais non plus jamais... Tu crois que ça ne suffit pas de te courir après pour t’emmener dans cette prison pour que tout le long du trajet du n’a qu’une chose en tête c’est me surprendre durant mon sommeil et ... NON JAMAIS !! Ma dignité j’y tiens et elle restera intact jusqu’au jour où la folie s’emparera de mon corps et de mon esprit »

« Kubi, calme on peut arranger les choses, je pourrais toujours te droguer mais tu ne t’en souviendrait pas et je veux que cet instant reste à jamais graver dans ta mém...»

A ce moment je me leva et renversa la dite table.

« Ce sera surtout bien aggraver au niveau de mon rectum donc non merci ! Maintenant tes pulsions sexuelles tu te les gardes pour tes deux petites tantouzes a coté de toi! Et retournez jouer dans vos cellules.»

Je remettais la table en place.

« Est ce une menace?! On ne retournera pas dans ces geôles. On répandra la peur sur Kiri et notre vengeance sera terrible.»

Je retombais sur la chaise violemment, serrant puissamment ma poitrine avec ma main droite.

« Ah ah ah!!! J’ai bien cru que c’était la dernière chose des plus idiote que j’allais entendre de toute ma vie. Ne pas voir la lumière ça vous tape vraiment la tête, c’est dingue. Vous êtes au courant que dans le village... Ah non c’est vrai que tout le monde vous craint... Mais j’ai jamais trop compris pourquoi...
Dave tu ressemble à un gentil petit ours tout gentil qui ne ferait pas de mal à une mouche... Retourne dans ta cage!!»

C’était peut être la moquerie de trop... Dave composa des signes et une boule de feu immense et de chaleur très intense se dirigeait vers moi.

«Suiton Baku Suishouha»

Le feu s’éteignait rapidement mais je savais bel et bien que ce Dave, avait plus d’un tour dans sa manche... (Et des tours particulièrement dangereux, ne jamais se laisser surprendre)

Je composa une serie de signe de main droite tandis que je sortais un kunai qui portait un parchemin explosif grâce a ma main gauche. Celui ci était censé distraire les adversaires pendant que des Mizu Bunshins se formaient grâce à l’eau que j’avais envoyer dans leur direction.
Cependant le kunai n’explosa pas, il se contenta d’être stopper net par la main de Dave.

« C’est une blague?»

« Ah nan mais ça c’est ma clef de chambre... Il est écrit 34 sur le parchemin nan? J’aurais du vérifier mon équipement avant de sortir de cet hôtel de passe pour ninja... Quel idée de faire des clefs en forme de kunai ...»

Bon j’étais dans une mauvaise posture mais l’un de mes clones fit bien son boulot comme il le fallait: Il emprisonna l’un des hommes de main de Dave, ou plutot l’un des séquestré par Dave... Laissant deux gardes libres pour s’enfuir. Cependant la prison aqueuse ne persista pas très longtemps car mon clone fut complètement détruit par cette espèce de grande brute au coeur tendre. Oui Dave est d’une corpulence très importante, Chauve des yeux bleus, et de gros poils sur le torses qui dépassent largement de ces vêtements laissant apparaitre cette couleur rouge vif qu’il affectionne particulièrement, il disait si je me souviens bien que cela fait ressortir ces yeux, alors qu’ils sont bleus... Et que cette couleur reflète sa personnalité pyromane... Je lui avais demander pourquoi il c’était raser la tête dans ce cas, mais aucunes réponses ne m’a été donner, j’ai compris bien plus tard pourquoi cet homme est devenu si dangereux, à force d’être méprisé par ses différences il impose ses propres lois sans se soucier de ce qu’il peut advenir...

«Kubira tu sais ce que je vais te faire?!»

« Oui c’bien pour ça que je veux t'arrêter...»

Dave arriva très rapidement face à moi, une vitesse impressionnante, il se mit a frapper et son taijutsu était imposant et devenait difficile à esquiver. Je devais faire vite avant de perdre le contrôle du combat, surtout que ces espèces d’imbéciles de petit chiens qui l’accompagnait n’arrétait pas de me jeter des bulles d’eau au coin de la figure... Etant d’habitude rapide ma peur des hémoroïdes s’empara de moi... Il fallait que je me ressaisisse. Alors que le combat s’intensifiait je vis l’un des détenus ouvrir des cellules... La c’était devenu complètement n’importe quoi!

« Hey en bas! ca vous dérangerait de monter j’ai besoin d’aide! »

Plutôt rapide finalement ces chuunins... ou moins je pouvais me concentrer sur Dave et éviter toute attaque par derrière. Je délaissa une de mes mains pour le combat au corps à corps pour me concentrer sur les futurs jutsu à effectuer:

« Suiton, Kirigakure no jutsu !!»

La pièce n’était pas d’une surface très importante, c’était donc parfait pour se cacher dans la brume et reprendre un peu de ces forces... Sauf que cette saleté de brute s’acharnait sur son chakra et les combinaisons de toutes ces attaques Katon commençait a en faire bruler les molécules d’eau... (ouais bah c’est pas une tantouze si tantouze que ça!)

Tout en me déplaçant rapidement je lançais quelques mots à mon adversaire pour l’informer de ma localisation mais tout en l’induisant dans mon piège, en fait je l'insultais...

« Des grosses épées t’a du en voir dans ta carrière, mais celle la j’en doute! »

Je sortis mon parchemin, composa une suite de signe et apposa mes mains contre celui ci:

« Bon je t’avoue moi aussi j’ai quelques objets qui me procurent vraiment du plaisir... Je te présente...»

Alors que la brume disparaissait tout doucement laissant apercevoir les hommes de mains de Dave en train de... Non en fait les chuunins les avaient attachés avec une corde...

Je pointais Nuibari face à lui, tenant le sabre de la main droite et le cable enrouler le long de mon poignet gauche, me laissant l’opportunité de faire quelques mudras si jamais un ninjutsu est nécessaire.

« Nuibari !!»

Il regarda, l’air perplexe:

« C’est pas une grosse épée ça Kubira... T’es au courant?»

« Ok bon je peux pas satisfaire tout le monde... Decidement tu a vraiment l’esprit mal placé ou c’est moi qui interprète mal les choses... Bon Trêve de discussion maintenant retourne dans ta cellule sans faire d’histoire ou je vous embroche tout les trois, et pas dans le même sens, le sens opposé... j’ai pas envie que vous ayez plaisir à être arrêter...»

Apparemment il ne prit pas compte de ma menace et composa une serie de mudra que j’arreta facilement en lançait un senbon par la bouche (Nan j’deconne j’suis pas autant un gros bill que ça)

J’esquiva le dragon de flamme qui se dirigeait contre moi mais celui ci me toucha au niveau du membre supérieur gauche, me faisant lâcher le câble. Dave en profita pour contre attaquer et arriva avec tout sa puissance. Je lança Nuibari tel un javelot mais il l’esquiva d’une manière peu élégante, sa graisse dansait telle un flan en chute libre subissant les dures lois du frottements (bon stop les allusions dégueulasses).
C’était ce que j'espérais, il ne restais plus beaucoup de temps avant qu’il n’arrive à mon niveau. Je pris le cable de nuibari de ma main droite, tandis que la lame était pointée dans le sol quelques mètres plus loin. J’y insufflait mon chakra Fuuton et fonça dans la direction opposé, j’allais au contact. Avant le choc frontal je vis que le cable était dans la trajectoire de sa course, je tirais alors sur le cable et le dirigeait derrière moi. La lame ne tarderai pas a nous transpercer tout les deux... Je sauta au dessus de lui pour esquiver. J'atterris derrière lui et me retourna:

« Bon cocu ou non? Ah c’est vrai que j’ai personne... »

Je voyais Dave ensanglanter au niveau du petit bassin.

« Ah pas mal, je voulais pas te tuer toute façon ... Mais ou moins on aura plus de problème avec toi...»

Il se tenait les bourses mais celle ci ne tardaient pas à tomber littéralement...
Je cherchais maintenant Nuibari qui c’était profondément enfoncer dans le mur... je n’aurais peut être pas du la rendre encore plus tranchante avec mon chakra fuuton...

« Dis moi Dave j’ai besoin de tes gros bras pour sortir mon épée tu peux me rendre cette faveur et je demanderais a ce que t’on les recoudre.»

Enfin bon, à part ces gémissement d’une véritable femme qui vient de perdre une nouvelle pair de gétas pendant la période des soldes, il ne m’était pas d’une aide incroyable... Je dû me débrouiller tout seul et quelques anbus arrivaient à ce moment pour remettre en place le désordre que j’avais pu causer avec les quelques détenus qui tentaient de s’échapper mais qui finalement se sont pris les pièges des deux chuunins du premier... ou du rez de chaussée? Toute façon ils ne savaient pas compter...

Voila... Il ne me restait plus qu’a faire mon rapport et tenter de rattraper le coup avec... comment elle s’appelle en fait? :O
[i]
Revenir en haut Aller en bas
Mei PNJ
Godaime Mizukage
Godaime Mizukage
avatar


MessageSujet: Re: [Contexte +1] Mission de rang A, Kubira Fûko   Dim 12 Mai - 16:07

Très sympathique ! Validée +25 xp !
Revenir en haut Aller en bas
 
[Contexte +1] Mission de rang A, Kubira Fûko
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Zone RPG :: Mizu no Kuni :: Prison-
Sauter vers: