AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission de rang A, ou comment faire un barbecue géant(Enerion)

Aller en bas 
AuteurMessage
Karuo Kirintai
Nukenin d'Oto
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
205/1000  (205/1000)
Affinités : Katon, Futon
Modus Operanti: Pas touche à mon saké!

MessageSujet: Mission de rang A, ou comment faire un barbecue géant(Enerion)   Dim 19 Déc - 20:15

Citation :
Rang A
Lieu: Kumo > Rivières et lacs

Un petit groupe de nukenins s'est installés près des points d'eau du pays de la foudre. Des rumeurs racontent qu'il ont fuis le pays du fer avant de fonder leur petit village sur nos terres à l'aide d'un utilisateur du Mokuton. Leur présence est détestable puisqu'ils s'en prennent ouvertement aux habitants des villages proches. S'il ont fuis le pays du fer, c'est parce qu'ils ont croisé la route de Shichibi, tout du moins, c'est ce qui ce dit. C'est donc pour cette raison qu'une équipe Tsukinashi est envoyée sur place, premièrement pour éliminer la menace, et deuxièmement, pour récupérer de potentielles informations sur la bête à chakra sus citée. Tant que ce ne sont pas des civils, les assassinats seront tolérés s'ils sont justifiés.

Une arme. Voilà à quoi songeait l'aveugle à ce moment là. Son corps était une arme. Créé à partir du plus pur acier, façonné avec talent, aiguisé au mieux, mortel à souhait. Plus que tout autre shinobi, le sadique de service avait transformé son corps en une arme de destruction. Sa force, son endurance et son agilité étaient les principaux alliages qui le composaient. Ses jutsus, le fil de l'épée, taillés pour détruire. Il n'avait certes pas de techniques très précises ou subtiles, mais sa force écrasante compensait tout. Il était un monstre, et il en était fier.

Le jeune homme fut appelé à ce moment là, alors qu’il « regardait » la lame de combat qu’il avait fait forger aux artisans de Kumogakure. Elle était d’argent et avait un certain reflet bleuté au commun des mortels qui pouvait être envoûtant. Conçue pour se fixer à un dispositif que Karuo portait sur son avant-bras gauche, elle suivait celui-ci et ne nécessitait donc pas de compétences particulières en Kenjutsu, le taijutsu, le fait de faire de son corps une arme, était suffisant pour savoir s’en servir correctement. Le kumojin, qui attendait, n’osait pas approcher plus de cet homme qui avait vu pendant longtemps sa tête dans le bingo book du village caché des nuages. Kirintai avait beau être un mercenaire engagé par Raikage Sama et un membre de Tsukinashi, il inspirait encore la crainte et on préférait ne pas oublier le fait que cet homme était capable de tuer pour le simple plaisir de tuer. Pourtant l’homme avait des ordres, transmettre au nukenin que le Raikage l’attendait dans son bureau. Message transmis, et l’aveugle, après avoir fait poireauté le messager pour le plaisir d’emmerder le monde, décida donc d’aller voir son employeur.

La porte du raikage ne tarda d’ailleurs pas à se retrouver à terre avec un Karuo souriant, sa nouvelle arme accrochée à sa ceinture de taille, qui partit directement vider le minibar de son précieux contenu. Sunsay se mit alors à parler dans le vide, enfin apparemment, puisqu’il parlait également à l’homme qui se tenait près de son bureau. Il s’agissait visiblement d’un humain mâle, plutôt grand (plus que le sadique de service en tout cas), à la silhouette remplie de cyan et portant un arc. L’aveugle ne sortit la tête du meuble que lorsque le chef de Kumo déclara :


« ...Et donc vous allez devoir trouver des informations sur Shichibi sous le couvert de Tsukinashi. »

Le nukenin se mit alors à tirer une tête du genre « mais c’est quoi cette connerie Oo ».

« Heeeeeein ? T’as pas peur que je le massacre avec le reste des gens ? »

Le raikage sourit légèrement et haussa les épaules. Ok, en fait il avait pris les gens qu’il avait sous la main...
Une heure de route, 5 bouteilles de saké et 3 cigarettes plus tard, les deux membres de la Nuit sans Lune se trouvaient sur une corniche près du village où ils allaient devoir trouver des informations. Enerion, puisque c’était son nom, semblait réfléchir à un plan d’infiltration. Au bout d’une quinzaine de minutes, Karuo en eut largement assez et sauta de la falaise pour atterrir en plein dans une bâtisse en bois. Pour être précis, il était tombé en plein dans la chambre, et deux des « villageois » s’adonnaient au plaisir de la chair. Plaisirs qu’ils allaient devoir au final partager dans l’autre monde vu les coups de kunais qui leur avait tranché la gorge.

Le sadique attrapa le cadavre de la femelle et le jeta violement contre un des murs qui craqua sous le coup. Deux gardes arrivèrent et évitèrent de justesse les coups de poing du nukenin. L’un des deux composa des signes et se fondit dans le sol. Karuo frappa alors de son pied le second garde, dégaina la lame de combat courte qui était accroché à sa cheville et l’enfonça sous la mâchoire de l’individu jusqu’à ce qu’elle touche le cerveau. L’homme mourut dans un dernier spasme nerveux tandis que son compagnon ressortait de terre, dégainait son épée et frappa l’aveugle qui fut touché à l’épaule. Composant ses signes, Le membre de Tsukinashi cracha alors une boule de feu sur l’homme qui subit les brûlures de plein fouet, avant de mourir d’un coup de lame à la nuque. D’autres renforts arrivèrent alors. Autant des shinobi nukenins que des samurais ou que des individus « lambdas » sans réelle formation au maniement du chakra. Le sourire sadique de l’aveugle était à son comble. Enfin un vrai massacre à sa hauteur...
Revenir en haut Aller en bas
http://jdr-terres-dastra.forumgratuit.org/
Enerion
Juunin de Kumo
Juunin de Kumo
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
35/1000  (35/1000)
Affinités : Fuuton et Suiton
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Mission de rang A, ou comment faire un barbecue géant(Enerion)   Dim 9 Jan - 9:07

De douces odeurs vinrent chatouiller les narines d'Enerion le tirant lentement hors du sommeil. Doucement, ses paupières se mirent à s'ouvrir, lui dévoilant le plafond azurée qui couvrait sa chambre. Ce réveil était bon. Oui, ce terme le définissait le mieux. En avoir un pareil, le jeune homme n'en aurai même pas rêvé il y a trois mois. Maintenant qu'il le possédait, il se rendait compte de tout ce que le centre lui avait volé. Une haine s'en vergogne se mit à parcourir ses veines le laissant proie à l'envie de tuer. Oui, il allait tuer ces enfoirés ! Leur faire regretter de lui avoir volé toutes ces années de sa vie. La mort qu'il allait leur offrir ne serait pas douce comme ce réveil mais violente comme l'ouragan. Sa vengeance serait terrible !

« Enerion-san ! Le petit-déjeuner est prêt ! »

Non, il n'y aurait pas de vengeance car Halsey l'avait libéré. La liberté ... Il la possédait et se rappeler de cette possession chassa la haine de son corps. Libéré de cette tare, il quitta son lit et il s'avança vers sa garde robe. Devant lui s'étendait deux types de tenues en nombreuses quantités. Une était noir et ample, l'autre azurée disposant d'un raffinement sans commun. Laquelle allait-il choisir ? Normalement, il ne devrait avoir aucune mission donc il n'aurait aucune utilité de celle du ninja. Seulement, un imprévu peut arriver à n'importe quel moment et on pourrait lui en vouloir de ne pas respecter la réglementation vestimentaire. Bien que cela puisse arriver, il y a plus de chance que cet évènement insolite n'advienne jamais. Il choisit donc une des tenues azurées. Après tout, il se sentait mieux dans celle là et, si un problème apparaissait, elle ne lui gênerait nullement.
Une fois vêtu, il quitta sa chambre et il se rendit dans la salle à manger. Comme à son habitude, Selene s'était surpassé et se fut une table disposant de plat, à l'apparence plus qu'alléchant, qui s'étendait devant le jeune homme. Ramen, gâteau, bacon, oeuf et j'en passe était réuni sur ce morceau de bois. Il y avait à manger pour six mais rien ne resterait. L'appétit d'Enerion en vers ces nouvelles saveurs était intarissable. Ce qui est compréhensible quand on sait qu'il fut nourri d'une bouillie visqueuse pendant la majorité de sa vie. Et il n'était pas près d'en remanger ! De sa bonne humeur constante, Halsey lança :



« -Ohayo, Enerion-san ! J'ai fait du riz, des crêpes et plein d'autre bonne chose. J’espère que cela vous conviendra.

-Ohayo, Halsey-sama. Vous n'étiez pas obligés d'en faire autant, répondit le jeune homme. Je peux manger comme vous. Si vous le souhaitez ...

-Arrête de m'appeler Halsey-sama ainsi que de me vouvoyer ! Je t'ai déjà dit de me tutoyer et que s'était Selene, pour toi.

-Je sais, lui renvoya Enerion. Mais, je pourrais en dire autant. Vous n’arrêtez pas de me traiter avec un respect frôlant l'absurde. Donc, si vous souhaites que je vous traite familièrement, commencez par le faire. »

Selene s’apprêta à rétorquer cependant, elle baissa la tête et soupira. Le jeune homme se moquait d'elle, comme tous les matins. Enerion se mit à rire et s'empara d'un coquelet qu'il mordit à pleine dent. Halsey n'arrivait jamais à lui tenir tête et la poussait à bout lui était d'une facilité déconcertante. D'une certaine manière, il lui montrait sa reconnaissance au travers de ce rituel matinal. Bien qu'il doutait qu'elle le comprenait. Jetant les os de sa victime il approcha sa fourchette d'une paire de crêpe. Sa main fut stoppé par le bruit sourd d'un martèlement. Qui pouvait donc le déranger à cette heure-ci ? Quittant sa chaise avec grand regret, il partit ouvrir la porte. L'homme qui se tenait dans l’entrebâillement n'était autre qu'un messager du raikage ! Cela ne signifiait qu'une chose : du boulot.

«  - Le Raikage vous attend dans son bureau pour vous transmettre une mission de la plus haute importance.

-Compris, dis le jeune homme. J'y vais de ce pas. Halsey-sama ! Le boulot m’appelle je rentrerai sans doute tard. Ne m'attend pas pour manger, finit-il en attrapant son arc au vol. »

Son équipement en main, il quitta sa demeure. Il était tôt, car le soleil commençait à peine à pointer le bout de son nez. La vie dans le village était quasiment nul. Seul les artisans et les gardes de nuits s'affairait à leur tâche. Les uns forgeaient des armes, les autres montaient la garde ou s'affairait à emporter des missives aux divers ninjas qui roupillaient, tranquillement, dans leur livre. Leur réveil ne serait pas aussi doux que le siens et il félicita, intérieurement, Halsey pour la énième fois.
S'attarder sur le pas de sa porte ne le ferai pas arriver plutôt chez son supérieur. Après avoir fléchit les jambes, il se propulsa et il s'élança à travers le village. La faible activité de cette heure lui permis d'avancer à vive allure sans avoir peur de renverser un passant. Passant devant de nombreuse échoppe, il finit par se stopper devants une où des effluves d'alcools remontaient. Enerion soupira. Il ne faisait aucun doute que le Raikage avait, déjà, vider son mini bar et qu'il faudrait le remplir de nouveau. Ce chef était vraiment épuisant et ce fut avec exaspération qu'il s'enfonça dans la distillerie.
Quelques minutes plus tard, il en ressortit chargé avec un attirail des moins communs. Un lourd sac sur le dos, des bouteilles pendues de part et d'autre de son corps et une caisse à la main voilà ce qui allait servir d'eau au Raikage. Dire qu'il y avait là de quoi étanché la soif de nombreux soldats ... Bah, il n'y pouvait rien. Son supérieur était comme ça et il ne pourrait pas le changer. Ce fut donc avec cet équipement très étrange qu'il finit par atteindre le bureau de Sunsay.
Immédiatement, il alla remplir le mini-bar qui, comme il s'en doutait, était vide. Au moins, il n'aura pas fait cet arrêt pour rien. Cela fait, il alla se poster devant son chef et il attendit le briefing. Sunsay n'eut pas le temps de prévenir son subordonné qu'ils attendaient quelqu'un que la porte s’affaissa dans un violent fracas, fournissant, ainsi, une magnifique vue sur un aveugle au sourire satanique. Immédiatement, Enerion fit coulisser sa mini-lame prêt à abattre l'intrus sur le moindre ordre. Ce fut celui de ranger son arme qui fut donné et le « Déglingueur de porte », se fichant royalement d'Enerion, alla s'emparer d'une bouteille de saké. Sur le bruit de gorge du nukenin,le Raikage commença le briefing.
Chaque information qui sortait de la bouche de son supérieur fut pris en compte par le jeune homme. Contrairement au fou furieux qui semblait seulement intéressé aux bouteilles. De la quête de donnée sur le bijuu à l'utilisateur en mokuton, Enerion pris tout en note et il commençait déjà à échafauder plusieurs stratégies pour mener à bien la mission. Et même le nom du Nukenin ! La seul chose qui lui déplut était que son coéquipier possédait une puissance plus grande que lui ce qui faisait de cet « miro pas deux » son supérieur. Si le raikage le désirait, il obéirait.


« ...Et donc vous allez devoir trouver des informations sur Shichibi sous le couvert de Tsukinashi. »

La tête que tira le nukenin arracha un sourire au jeune homme : il semblerait que son supérieur n'allait pas obéir totalement aux ordres et cela, lui fournirait la possibilité d'obtenir une belle promotion.

« Heeeeeein ? T’as pas peur que je le massacre avec le reste des gens ? »

L'étonnement se peignit sur le visage d'Enerion. Son coéquipier comptait l'abattre avec leurs cibles ? Nan, mais ça va pas la tête ! Il n'avait pas l'attention de crever de la main de ce dénommer Karuo :

« Ne vous inquiétez pas, Kirintai-sama. Je ne vous générez pas. Mais sachez que je n'hésiterez pas à vous prendre pour cible si vous désobéissez aux ordres de mission. »

Sur ces derniers mots, il quitta le bureau et se mit en route vers le village visé.
Après une heure de route et que son coéquipier est parsemé le chemin des vestiges de son alcoolisme, les deux ninjas arrivèrent sur une falaise qui surplombait leur cible. Enerion se mit de suite à analyser la force de l'ennemi ainsi que celle de son allié grâce au bingo book. La puissance de ce Kirintai serait d'une grande aide pour abattre l'utilisateur du mokuton et les nombreux gardes. Néanmoins, il doutait que cet homme se rappelle que la quête d'information sur Schichibi était la raison de leur venu en ce lieu. Ses craintes ne furent pas infondé, car le nukenin sauta de la falaise avant même que le jeune homme puis lui exposer un plan. L'atterrissage de son coéquipier déstructura un mur de bois et, par la même occasion deux civils. Enerion soupira. Il allait devoir rappeler à ce « Taret Miro Comme Pas Deux » les ordres du Raikage. Ce fut donc un homme tout d’azur vêtue qui s'élança derrière le « Sanguinaire et Idiot ».
Sans tarder, le jeune homme rejoint son coéquipier qui prenait un malin plaisir à démembrer tout être vivant qui passait à sa portée. Immédiatement, Enerion s'empara d'un poignet de son allié pour l’empêcher, encore une fois, de désobéir aux ordres. Comme il s'y attendait, Karuo ne se laissa pas faire et tenta de l'empaler comme les différents passants. Esquivant habilement la riposte, il en profita pour emprisonner l'autre main du « Démanbreur Déjanté » puis, il lança :


« Kirintai-sama ! Ne m'obliger pas à devenir votre ennemis ! Bien que je sache que votre puissance et plus grande que la mienne et que vous êtes un tueur réputé, nous n'avons pas le droit d'abattre les civils. De plus, nous devons obtenir des informations sur le bijuu. Alors, s'il vous plait, obéissez aux ordres et éviter de massacrer tous ce qui bouge. »

Sur ces derniers mots, il lâcha les poignets de son allié pour montrer qu'il ne souhaitait pas s'entretuer. Mais le nukenin n'obtempéra pas et ce fut une longue polémique ou plutôt insultémique qui commença.

Pendant ce temps, un miraculé du massacre commençait à se relevé. Le taret qui avait déboulé devant lui l'avait propulsé contre une maison ce qui lui avait procuré une perte de conscience momentané. Mais maintenant, il allait mieux et sa vengeance pouvait s'accomplir. Lentement il s'approcha des deux ninjas qui s'engueulait et, quand il fut à une portée convenable, il poussa un grand de cri de guerre. Immédiatement, les deux cibles se retournèrent et, en empalant le suicidaire, d'une voix commune il dirent :


« Oh, toi … Ta gueule ! »

Ce fut donc avec un cadavre au milieu des jambes, qu'Enerion parvint à trouver une alternative qui conviendrait aux deux protagonistes :

« Bon, il semblerait que je ne puisse pas vous faire changer d'avis … Donc, pour que tout le monde y gagne son compte j'ai trouvé une solution. Au centre du village se trouve la salle commune. On y rassemble tout le monde : villageois, gardes … Et on procède aux interrogatoires plus ou moins douloureux. Cela fait, on les massacres et on réduit en cendre les habitations. Bon, je prend la moitié est et vous, vous aurez l'ouest. J’espère que cela vous convienne, Kirintai-sama. »

Sur ces mots, il attendit la réponse de son supérieur en espérant qu'une lame ne lui la fournira pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://seethefuture.forumactif.com/forum.htm
Karuo Kirintai
Nukenin d'Oto
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
205/1000  (205/1000)
Affinités : Katon, Futon
Modus Operanti: Pas touche à mon saké!

MessageSujet: Re: Mission de rang A, ou comment faire un barbecue géant(Enerion)   Mer 12 Jan - 18:47

"Alors les mauviettes, personne veut plus approcher? Ahahahahaha!"

C'était un beau merdier, ça c'était clair. Il était possible de suivre l'aveugle aux cadavres et aux traces de sang dans tous le pseudo village. La majorité de ceux qui s'étaient opposés à lui étaient encastrés dans les murs, quand ce n'était pas dans le sol. Les dépouilles des autres servait actuellement de promontoire à l'aveugle "taré et sanguinaire". De nombreuses estafilades parsemaient son corps, mais rien de bien grave. Ces proies n'étaient pas entrainées, ils étaient au mieux des miliciens, au pire des civils suicidaires. Il se souvenait vaguement que Sunsay avait dit quelque chose à propos des civils, mais il ne parvenait plus à savoir quoi. Et puis de toute façon, c'était un peu tard maintenant.

D'autres proies se tenaient éloignées à le regarder avec un air terrifié. C'était moins drôle quand les rats ne venaient pas se faire démembrer, aussi Karuo quitta son autel de corps et se prépara a prendre un bain de foule (ou plutôt de sang) et il l'aurait fait si le lèche botte du raikage n'était pas intervenu au même moment, lui entravant le bras.


« Kirintai-sama ! Ne m'obliger pas à devenir votre ennemis ! Bien que je sache que votre puissance et plus grande que la mienne et que vous êtes un tueur réputé, nous n'avons pas le droit d'abattre les civils. De plus, nous devons obtenir des informations sur le bijuu. Alors, s'il vous plait, obéissez aux ordres et éviter de massacrer tous ce qui bouge. »

Karuo se libéra vite de l'emprise et se mit à gueuler sur son "compagnon".

"Quoi qu'est ce que ça change de toute façon? Un mort de plus ça fait des emmerdes en moins! En plus les types ici sont des nukenins bakka! Tu crois qu'ils vont te filer ce qu'on veut comme ça gratuitement avec le cul de leur gamine en prime? Nan mais tu rêves ducon!"

L'altercation dura encore 5 bonnes minutes après ça, jusqu'à ce qu'un inconscient, qui avait survécu à la première attaque du malade de service, essaye d'attaquer les deux ninjas de Tsukinashi pendant qu'ils en étaient presque à se mettre sur la gueule tout en gueulant ce qui ressemblait à s'y méprendre à un cri de guerre. La réaction des deux ninja fut alors identique:

« Oh, toi ta gueule ! »

Et l'individu ne tarda pas à rejoindre ses compagnons en enfer. Le lèche botte ne tarda pas après à essayer de trouver un terrain d'entente.

« Bon, il semblerait que je ne puisse pas vous faire changer d'avis ... Donc, pour que tout le monde y gagne son compte j'ai trouvé une solution. Au centre du village se trouve la salle commune. On y rassemble tout le monde : villageois, gardes ... Et on procède aux interrogatoires plus ou moins douloureux. Cela fait, on les massacres et on réduit en cendre les habitations. Bon, je prend la moitié est et vous, vous aurez l'ouest. J’espère que cela vous convienne, Kirintai-sama. »

L'interressé fit une tête à dire "fait comme tu veux je m'en tape", mais avant de partir assena un violent coup de poing dans l'estomac de Enerion avant de le faire chuter à terre.

"Ça c'est pour avoir essayé de m'empêcher de m'amuser. Et pour info les ordres de Sunsay je m'en tape."

Mais l'aveugle partit malgré tout à l'ouest. Une majorité de miliciens tenta de l'arrêter, avec un succès plus que mitigé. Une demi-heure après, Karuo avançait vers la mairie avec juste deux femmes et un gamin inconscient et en sang -les seuls qui avaient survécus à ses assauts- tenus par les cheveux et dans le dos. Arrivé sur place, les sens de l'aveugle se mirent à lui crier que quelque chose n'allait pas.

"Bon il est où l'aut' glandu là...Putain il me dit de faire quelque chose et il est même pas là quand on en..."

Mais l'aveugle aux larmes de sang fut interrompu dans son monologue par un parchemin explosif qui atterrit à ses pieds. Lâchant ses victimes et reculant, le parchemin éclata et les morceaux des otages de Karuo volèrent de toute part, dont la tête du gnome qui lui atterrit en pleine poire.

"Hey ho ça va pas la caboche de me piquer mon style bande de couillons?!"hurla l'alcoolique tout en éclatant la tête de l'enfant par terre. Le rideau de poussière se dissipa et laissa apparaitre 7 shinobis aux divers bandeaux barrés. De toute évidence c'était eux les seuls nukenins du village, fondateurs de celui-ci. Tous les autres étaient effectivement des civils, enfin surtout des clochards et mendiants à qui on avait promis une nouvelle vie ainsi que quelque veufs, veuves et orphelins perdus après avoir perdu un être cher à la guerre.

"Je vois que tu n'as pas changé...Karuo Kirintai..."

C'était la silhouette centrale qui avait prononcé ces mots. La voix qui lui était parvenu fit un drôle d'effet à l'aveugle aux larmes de sang. Il était persuadé d'avoir vu celui qui parlait ainsi mort, écrasé sous des dizaines de Zetsus. Il avait même vu le médaillon de cet individu à terre. Il en était sûr, cet homme était un des ninjas de Tsukinashi première génération!

"Lain Rikuzu...Ca t'amuses vraiment de passer pour mort ou quoi? Et maintenant on te retrouve nukenin et fouteur de bordel...T'as bien choisit ta reconversion batard..."

L'aveugle se préparait à se battre contre tous les nukenins à lui seul, de toute façon il n'avait à l'heure actuelle pas le choix...

[Hrp: Lain Rikuzu est pour moi, occupes toi des autres si tu veux]
Revenir en haut Aller en bas
http://jdr-terres-dastra.forumgratuit.org/
Enerion
Juunin de Kumo
Juunin de Kumo
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
35/1000  (35/1000)
Affinités : Fuuton et Suiton
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Mission de rang A, ou comment faire un barbecue géant(Enerion)   Mer 9 Fév - 17:13

Il n'y eu d'abord aucune réaction puis un simple hochement d'épaule. La suite fut moins pacifique. Un violent coup de poing vint se ficher dans les intestins d'Enerion lui arrachant une grimace. Le souffle coupé, il assista à l'obéissance, presque impensable, de Karuo qui se rendit à l'ouest. Il ne lui restait plus qu'à espérer que le nukenin allait ramener des villageois « Vivant ». Improbable. Quoi que … Non, il devra se contenter de ceux qu'il parviendra à capturer. Avec quelque difficulté, le jeune homme se releva, se tourna vers l'est et se mit en marche.

Étrangement, il n'y avait pas âme qui vive dans les rues. Ni civiles, ni soldats ne semblait être présent. Cela l'exaspéra : il allait devoir les chercher. Pour na pas passer sa vie à ouvrir les portes, il fit une dizaine de Bunshin et dispensa ses ordres. Deux allaient attendre dehors pour surveiller les prisonniers tandis que lui et les autres s'occuperaient de fouiller les diverses masures. Il prit donc la direction de l'édifice le plus proche.

Le bâtiment était fait de bois. Pas de pierre, ni de chaume juste du bois. Deux petites fenêtre encadrait la porte. Enerion s'approcha de l'une d'elle et examina la pièce qui se trouvait derrière. Les meubles avaient été rapproché de l'entrée pour empêcher les intrus de piller le domicile. Les murs étaient sobre, d'un lisse impossible à obtenir même pour les meilleurs charpentiers ou menuisier. Cela ne pouvait être que l'œuvre du mokuton, cette affinité rare mais à la puissance dévastatrice : l'art de maîtriser le bois. Le jeune homme pris en note ce qu'il venait d'apprendre sur les ninjas opposant et continua son inspection. Trois personnes, recroquevillées, se tenait au fond de la pièce. Un couple et leur enfant … Dire qu'à cause de lui, ils allaient souffrir alors qu'ils n'avaient rien demandé. Être sentimental ne lui ressemblait pas. Il chassa du revers de sa main le sentiment de culpabilité qui l'assaillait et il s'approcha de la porte.

Après quelque mudras, le bois vola en éclat offrant à Enerion un passage des plus archaïque. Quand il pénétra à l'intérieur, les habitants crièrent de panique et des larmes se mirent à couler. Aucun élan de compassion ne s'empara du jeune homme : il était redevenu l'assassin sous les ordres du centre. Le conditionnement auquel il avait était soumis venait, par on ne sait quel moyen, de reprendre le contrôle. La mission allait être menée à bien quoiqu'il advienne. D'une main violente, il s'empara de la famille et il la balança à l'extérieur. Un nuage de poussière planait toujours quand le jeune homme venait de les rejoindre. Avec un regard plein de mépris, il empoigna leur cheveux et il les emmena devant ses clones qui les attachèrent solidement. Débarrassé de ses prisonniers, il se remit à la recherche des potentielles source d'informationambulantes.

Cinq cadavres plus tard, une cinquantaine de villageois se tenaient dans la salle commune. Une cacophonie de pleur emplissait l'air et faisait naitre le début d'une migraine chez Enerion. Ces gueux étaient insupportable … Il allait devoir faire des exemples pour calmer le jeux. Empoignant son arc, il arma une unique flèche et le banda. Au hasard, il choisit un villageois et visa son œil. Ses gestes étaient délibérément lent pour que tous puisse admirer la mort d'un de leur compagnon. Quelques secondes passèrent et il décocha. On ne vit pas le projectile. Juste un cadavre s'étaler contre un mur. Avec la puissance de l'arc, il était impensable de ne pas se faire arracher le membre ou de ne pas se retrouver quelques mètres plus loin. Le jeune esquissa un sourire. Tout le monde s'était tue.


« Bien ! Maintenant que vous avez compris le message, vous allez patienter bien gentiment que mon collègue arrive et nous entamerons les négociations … Ou plutôt vous nous donnerez ce que nous souhaitons sans discussion. Bien, si vous avez compris ... »

Une explosion interrompis la fin de sa phrase. Il semblait que Karuo se rapprochait. Enfin, l'interrogatoire allait débuter ou plutôt, aurai du débuter si l'aveugle ne s'était pas mis à hurler.

"Hey ho ça va pas la caboche de me piquer mon style bande de couillons?!"

Tout ne devais pas se passer comme l'alcoolique l'avais prévu … Le laisser se débrouiller seul pouvait être une solution, une solution qu'il apprécierait énormément. Néanmoins, Enerion ne lui offrirai pas ce plaisir. Tout en encochant son arc de trois tir, il rejoignit l'extérieur.
Dehors une scène étonnante se déroulait. En effet Karuo discutait avec une vieille connaissance. L'inimaginable s'était réalisé... Bon, ce n'était pas en examinant cette scène des heures qu'il allait aider (emmerder) son coéquipier. Présumant que le nukenin voudrait s'occuper de son ancien ami, le jeune homme héla les six ninjas de bas-étage :


« Hé ! Les six déchet de la nature ! Oui, c'est à vous que je parle les attardés de la vie. Venait vous battre bande d'estropié ! Même avant d'être né, vous étiez déjà voué à échouer tous que vous entreprendrez ! »

Les insultes firent mouche et les hommes chargèrent sur Enerion en une masse compacte. Tous s'étaient déroulé mieux que prévu. Le jeune homme porta les encoches à sa bouche et il tira. Les trois flèches devinrent trente et fauchèrent les nukenins comme si s'était des épis de blé. Bien qu'une volée aurait pu suffire, il ne s'en contenta pas. Une deuxième s'envola et ce ne fut plus que des pelotes d'épingles qui se tenaient devant lui … Aucun ne survivrait et il venait de ne pas respecter la recommandations qu'il avait faite à l'aveugle. Quel idiot … D'ailleurs, que faisait son alliés ? Sans tarder, il se mit à le chercher du regard.
Revenir en haut Aller en bas
http://seethefuture.forumactif.com/forum.htm
Karuo Kirintai
Nukenin d'Oto
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
205/1000  (205/1000)
Affinités : Katon, Futon
Modus Operanti: Pas touche à mon saké!

MessageSujet: Re: Mission de rang A, ou comment faire un barbecue géant(Enerion)   Sam 19 Fév - 20:42

===Flash back===

Deux hommes étaient assis à une table dans une taverne. Cela remontait à quelques jours plus tôt. L’un d’entre eux était Karuo, l’autre Sunsay. Ce dernier savait que pour parler avec notre aveugle, il fallait débourser de l’argent en saké. La secrétaire du raikage vérifiant très minutieusement les dépenses de l’Etat concernant l’alcool qui finissait dans son minibar, si bien qu’il avait été forcé d’emmener le taré incapable de rester tranquille dans une taverne (discrètement) afin de pouvoir parler calmement. Comme souvent, la discussion avait commencé sur les diverses actions de l’actuel Tsukinashi et avait finie sur l’ancien Tsukinashi. Ils parlaient souvent de ceux qui étaient mort pour leur assurer, à eux deux, leur survie. Ils avaient au final été des dizaines à périr ainsi. Sunsay en parlait mélancoliquement, comme si il avait quelque chose à se reprocher, tandis que Karuo en parlait avec détachement. Ce dernier s’exclama en posant sa bouteille vide.

« De toute façon, ils sont morts et on y peut plus rien. Mais si tu dois te souvenir d’eux, dis toi que eux ils sont vraiment morts en héros. Au fond ils s’en foutaient de savoir si leurs actions étaient juste ou pas. Tous avaient en commun cette chose : ils se battaient pour leur survie et ça c’est un des seuls que je respecte dans ce monde... A ton avis, c’est qui le héros dans l’histoire ? Celui qui est resté en arrière à mouiller son froc tout en dirigeant ses hommes, ou celui qui est aller lui-même porter le coup de grâce à l’ennemi ? Moi tu vois, je crois que ceux qui sont morts sont les vrais héros... »

===Flash back off===

Quelque chose percuta violement un des bâtiments en bois, traversant le mur par la même occasion. C’était un homme très grand, les cheveux coupés courts et qui portait une sorte de manteau dont le bas était coupé à la verticale sur une petite longueur. Ses mains étaient recouvertes par des gantelets en acier semblables à ceux de Sunsay, à l’exception que les doigts ne se terminaient pas en griffes. Il présentait plusieurs estafilades sur son visage et son corps, mais ne semblait pas en faire plus de cas que ça. Karuo quant à lui avançait à nouveau vers sa proie. Sa lame était accrochée au dispositif de son avant-bras et portait déjà quelques traces de sang, mais pas autant que ses poings.

« Alors c’est tout ce dont t’es capable ? T’étais déjà pas très fort avant, mais alors là... »

Lain leva un regard indifférent vers son agresseur. Sa voix était monocorde, sans plus de tons que ça.


« Tu n’es pas mieux, Kirintai... Il me semble que tu étais plus puissant avant... Te retiendrais tu parce que nous avons autrefois servi dans le même camp ? C’est inutile, je me moque bien de Tsukinashi... C’est pour ça d’ailleurs que j’ai fini par vous lâcher... »

Karuo ne compris alors plus rien. Il était pourtant persuadé d’avoir vu son corps mort ! Il avait même pris son pou, et il n’en avait aucun...

« Technique de ninjutsu qui consiste à bloquer son coeur. Quant on n’est pas trop mauvais, on peut le faire tellement bien qu’on tient comme ça pendant plusieurs jours. »


Le sourire sadique de l’aveugle se mua petit à petit en impression de haine.

« Alors comme ça t’as joué les morts parce que t’en avais marre de te battre hein... Tu sais quoi ? Des couillons j’en ai vu pas mal dans ma vie. Des lâches, des fêlés, des tordus. Mais alors toi, t’es le plus bâtard des enfoirés... J’ai jamais vu plus minable que de jouer les morts pour se barrer... »

Karuo abattit alors avec une force inouïe sa lame sur le cou de son ancien compagnon. Sa tête vola sous la pression du sang et atterrit un peu plus loin. Le nukenin se tourna et prononça alors amèrement.

« Comme ça, t’auras pas put échapper à ta mort... T’as voulu jouer les morts, finalement tu l’es vraiment... »

Avançant quelque peu, il remarqua la couleur cyan de son « nouveau » compagnon, entouré des restes peu ragoûtants des compagnons de Rikuzu.

« Bon, maintenant on les bousilles les chiffes-molles ? »

[hrp : vraiment pas d’inspi, le rp trainait trop alors je sort cette merdouille... Je te laisse conclure]
Revenir en haut Aller en bas
http://jdr-terres-dastra.forumgratuit.org/
Enerion
Juunin de Kumo
Juunin de Kumo
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
35/1000  (35/1000)
Affinités : Fuuton et Suiton
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Mission de rang A, ou comment faire un barbecue géant(Enerion)   Sam 19 Fév - 22:24

La tête du dénommé Lain venait te tombait dans un bruits étouffés sur le sol. Lui aussi n'avait pas fait de vieux os. Les combattants avaient été éradiqué jusqu'au dernier. Heureusement, de nombreux civils étaient encore vivant et obtenir des informations sur le bijuu du pays du fer se révélait toujours possible.

« Bon, maintenant on les bousilles les chiffes-molles ? »

Enerion soupira … L'aveugle n'avait pas encore compris que l'objectif principale était des informations ! Faire parler un mort et loin d'être offert à tous. Si lui le pouvait, le jeune homme n'avait pas la même chance. Il allait encore devoir user de diplomatie ou du moins tenter, car l'alcoolique et les explications ça fait 20 …

« Non, pas encore Kirintai-sama. Il nous faut les interroger, par n'importe quel moyen, obtenir les informations que l'on doit extraire et, ensuite, l'on pourra bousiller les chiffes-molles. Compris ? »

La réponse n'était pas encore énoncée, qu'Enerion était déjà rentré dans le bâtiment. Les civils n'avaient pas bougés soit par un espoir fou que leur bonne conduite les épargneraient, soit qu'ils avaient compris que sortir signifiait la mort. De toute façon, il allait quitter ce monde une fois ce que le Raikage souhaité obtenu.
Au hasard, il s'empara d'un villageois et l'interrogea :


« -Que sais-tu du bijuu Shichibi ?

-Shi … Shi … Shic … Shichibi, répéta t-il en bégayant.

-Oui, que sais-tu de lui ! Parle !

-Ri … Rien ... »

Exaspérant. Il allait devoir user de la manière forte pour le faire parler. D'un bref coup de poignée, il s'empara d'une de ses flèches et il l'enfonça dans le ventre du malheureux. Un long hurlement quitta sa gorge quand le jeune commença à la faire pivoter à l'intérieur de ses intestins :

« -C'est ton dernier mot ?

-Oui, hurla t-il. »

Pathétique. En un éclair il retira, puis abattit la flèche dans la tête de l'interrogé. Relevant la tête, il put admirer plusieurs corps qui avaient perdu la leur. L'aveugle avait sans doute commençait à passer ses nerfs … Les questionner un par un serait idiot. En effet au bout de trois interrogatoires, il n'y aurai plus d'âmes qui vivent à la vitesse où le Nukenin moissonner les boites crâniennes. Il opta pour une solution plus rentable :

« Avez-vous des informations sur le bijuu Shichibi, invectiva Enerion »

Aucune réponse ce fit entendre. Puis un simple hoquet de terreur retentit. Machinalement, le jeune homme l'abattit d'un trait. Cette scène brisa le silence :


« -Il rôde dans les montagnes près du village Yakuza …

-Il paraît qu'il dort dans une ancienne mine désinfecté …

-Le mont où il a élu domicile est le Manuzic ... »

S'était les trois informations que les villageois connaissaient … Elles furent répétés de nombreuse fois différemment mais il n'y eu rien de plus. D'un pas nonchalant, Enerion s'approcha de Karuo et lui lança :

« Fais en ce que tu veux ... »

Puis, il sortit du bâtiment et quitta le village. Un kilomètre plus loin, l'aveugle le rejoignit, une odeur de viande grillé le suivant …


[Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
http://seethefuture.forumactif.com/forum.htm
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Mission de rang A, ou comment faire un barbecue géant(Enerion)   Sam 19 Fév - 23:24

mission validée + 25 Xp ^^



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission de rang A, ou comment faire un barbecue géant(Enerion)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de rang A, ou comment faire un barbecue géant(Enerion)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Kaminari no kuni-
Sauter vers: